Retourne Au CM1 !

L'idée de RetourneAuCM1.com est de collectionner les fautes d'orthographe, de grammaire, ou de sens que l'on voit au jour le jour. Le monde en est rempli !

Des félins mis à la diète

Fidèle lecteur de "retourne Au CM1", MG inaugure ce jour une nouvelle catégorie nommée "L'heure de langue".

Je m'efforcerai d'y noter les erreurs de traduction et d'usage avec une délectation de sauvageonne.

Ici, nous avons donc un bel article du journal "La Nouvelle république" (19 mars 2006) dont l'auteur a oublié une règle de base de la grammaire anglaise.

En effet, les adjectifs ne s'accordent pas en anglais.

(Wikipédia peut vous aider à relire quelques règles de grammaire anglaise, et ainsi briller dans votre prochain cocktail dînatoire chez un ambassadeur).

J'inaugure, par la même occasion, une mention "retourne en sixième" pour l'auteur de ce - pourtant très bon - article, et je me joins à lui pour souhaiter une bonne retraite à M. Lee Raymond qui pourra aller à la pêche en Alaska à cet endroit bien particulier.

Dans la même catégorie :





Pensez à partager le lien sur les réseaux sociaux et sur vos blogs...


Commentaires

1. Le 14/11/2006, 15:47 par Claire

Ouh là, que de fautes ! Plus ça va plus il y en a ! Des fois on voit des horreurs et apparemment dans toutes les langues !

2. Le 14/11/2006, 16:04 par CyrilusOne

Le rédacteur de l'article n'aurait-il pas oublié un mot ? "Une indemnité taille patron" ? Je ne connais pas cette expression particulière.

3. Le 15/11/2006, 22:14 par azucena

AUTRE TYPE D'ERREUR DE LANGUE ET NON DES MOINDRES...
Ce qui me fait sursauter avec les langues étrangères c'est les abus que l'on en fait alors que nous avons des mots français.
Par exemple :
"initier", très "à la mode", utilisé, comme en anglais ou en italien, à la place de "commencer, mettre en oeuvre, en place, en route, créer, lancer, etc."
"addiction", mot anglais "nouvelle vague", alors que nous avons : accoutumance, assuétude, dépendance...
"challenge" au lieu du très français "défi".
J'en passe et des meilleures.

En fait, tout se passe comme si nous fermions les yeux alors que nous devrions nous insurger, ou tout au moins signaler ces abus (courants à la télé, à la radio, dans les revues, etc.).

Merci d'y penser.

Cordialement.

Azucena (correctrice)

4. Le 15/11/2006, 22:24 par Azucena

Pour bien connaître le journal en question, je vous précise qu'aux dernières nouvelles le dernier de leurs correcteurs (humains) serait parti à la retraite et n'aurait pas été remplacé (dixit mon délégué syndical qui y travaillait aussi)... J'en sais quelque chose car, si j'avais pu et si place il y avait eu, je me serais très volontiers présentée...
Véridique !
Moralité : n'achetez plus les journaux qui n'ont pas recours aux services de vrais correcteurs ! Merci pour nous !

Azucena (correctrice)

5. Le 16/11/2006, 18:19 par La maîtresse

À vérifier, mais "challenge" est très français, la prononciation nous fait simplement penser le contraire...

6. Le 16/11/2006, 20:42 par Azucena

Oui, "challenge" existe aussi en français, mais il n'a pas, pas encore dans mon dico tout au moins (lequel commence à avoir "de la bouteille"), l'acception qu'il a en anglais où il signifie défi, provocation.

Le mot vient d'ailleurs de l'ancien français "chalenge", avec un seul l, qui signifiait "contestation". Lui-même vient du latin calumnia = fausse accusation.

En français ce mot devrait je pense, mais je peux me tromper, être réservé au seul domaine sportif, comme par exemple dans le challenge Yves du Manoir de rugby... en cherchant bien il doit y en avoir d'autres...

Quant à moi, je continue à écrire "défi", voire "gageure" lorsqu'il est évident que le mot "challenge" employé par l'auteur a bien ce sens. Tant qu'à employer un mot dans un texte en français, autant qu'il soit français aussi.

7. Le 17/11/2006, 00:11 par La maîtresse

Je suis également allée voir mon dictionnaire étymologique pour retrouver cette racine "chalenge"... ;-)

8. Le 17/11/2006, 09:04 par Azucena

Et oui, nombre de mots anglais sont dérivés du vieux français, comme "ticket" qui vient du vieux français "estiquer"=coller.
Un grand nombre de mots angalis dérivent aussi directement du latin, comme dans "umbrella" (parapluie) ou "obvious" (évident) qui ressemblent étrangement aux "ombrello" et "ovvio" italiens par exemple.

9. Le 15/02/2007, 14:13 par Princesse Strudel

Bonjour! Amoureuse de la langue francaise (je n'ai pas de cédille sur mon clavier allemand... navrée!) je découvre aujourd'hui ton site avec plaisir et me régale à lire quelques-uns de tes billets.
Ton site me rappelle ma petite distraction d'étudiante: nous étions plus ou moins "contraints" de lire Le Monde, seul journal que notre cher syndicat étudiant daignait vendre.
Et moi je n'aime pas Le Monde, du tout.
Je prenais donc un malin plaisir à chercher les fautes d'orthographe et de grammaire et à critiquer la mauvaise qualité de la rédaction. :+)
Bonne journée!
Lea

10. Le 16/08/2007, 02:54 par AlSim

Je suis tombé aujourd'hui sur ce (vieux) billet, un peu par hasard. J'aime le principe de ce blog mais je pense qu'ici il n'y a pas de faute.
En effet l'expression, que j'ai déjà rencontrée dans des journaux américains, est bien "fats cats" et non "fat cats". Je pense (mais c'est une supposition, il faudrait demander à un américain) qu'on emploie ici en fait le nom "fat" (graisse) au pluriel.

Bonne continuation.

11. Le 16/08/2007, 13:51 par La maîtresse

Salut AlSim

J'ai un ami américain, je vais lui écrire de ce pas...

Ajouter un commentaire


Si cela vous embête, indiquez quelque chose du genre zzz@zz.fr tout simplement. Si vous êtes sur gravatar cela affichera votre avatar, donc cela dévoile en partie votre identité.

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.


Petite question simple pour vérifier si vous êtes bien un humain : (ensuite cliquez sur Prévisualiser puis sur Envoyer)

Fil des commentaires de ce billet