Retourne Au CM1 !

L'idée de RetourneAuCM1.com est de collectionner les fautes d'orthographe, de grammaire, ou de sens que l'on voit au jour le jour. Le monde en est rempli !

Pfizer, misère

Bismarck nous envoie cette image, en précisant : "La grammaire, c'est pas pour les chiens".

En effet, j'adhère pleinement à ce programme.

grammchat.jpg

Les Laboratoires Pfizer sont donc légitimement épinglés, pour avoir oublié deux choses :

  • La première, que les maîtres desdits canins et félins, eux, savent lire. Que c'est la main tremblante qu'ils inspectent la boî-boîte du médicament à administrer à leur ami au poil soyeux et à l'oeil humide. Le nom même, Antirobe, ne laisse rien présager de bon. Antirobe ? Est-ce une crème dépilatoire pour nos amis à quatre pattes ? Une potion d'invisibilité ? Et quid de la molécule active (attention : tenez-vous à la table de Mendeleiev) : chlorhydrate de clindamycine. On dirait presque le nom d'une héroïne de l'Astrée, ou d'une copine Précieuse Ridicule. Mais je digresse, comme à l'accoutumée ;
  • La deuxième, qu'il n'est pas correct de dire "À délivrer que sur ordonnance" ; il s'agit d'une négation, que diable ! Alors, soit on reste simple "À délivrer sur ordonnance", sous-entendu "et possiblement sur présentation d'autres documents, tels qu'horoscopes, tickets restaurant, euro-bonds, etc." ; ou alors on écrit, en insistant bien sur la restriction : ne délivrer que sur ordonnance". Et voilà c'est clair, le pharmacien aura compris le message : rien hormis l'ordonnance illisible (comme toutes les ordonnances qui se respectent) ne sera accepté en contrepartie de la délivrance de la précieuse potion.

En conclusion, le fautif devra nous faire cent lignes :

"En grammaire, je ne dois pas faire que des boulettes (de poil)."

Bien à vous, La Maîtresse