Retourne Au CM1 !

L'idée de RetourneAuCM1.com est de collectionner les fautes d'orthographe, de grammaire, ou de sens que l'on voit au jour le jour. Le monde en est rempli !

Frédéric Mitterrand ne manque pas d'R...

Bonjour tout le monde, je me présente : Magnus T- Rex, mais vous pouvez m'appeler "Prof".

La maîtresse m'a aimablement demandé de l'aider à traquer les fautes de langage, de grammaire, d'orthographe etc. qui sont légion dans la presse écrite et à la télé.

Pour un coup d'essai, j'ai pêché un gros poisson, en l'occurrence Monsieur le Ministre de la Culture Frédéric Mitterrand en personne (oui, oui), qui a froidement déclaré sur un plateau de France2 que "Gérard Depardieu jouait un personnage un peu frustre".

Comme punition je propose qu'on lui supprime sa retraite de ministre (de la CULTURE !)

La maîtresse a retrouvé la vidéo de ce pataquès (2ème sens de pataquès, pour les puristes)

PS - ne pas mélanger FRUSTE avec RUSTRE ni avec le verbe FRUSTRER.

FRUSTE, adj.

  • A.- [En parlant d'un inanimé]
    • 1 B.-A., HÉRALD. et NUMISM. [En parlant d'une statue, d'un blason, d'une monnaie] Qui présente un relief usé par le temps. Un blason fruste que le plus habile héraut d'armes eût été impuissant à déchiffrer (Gautier, Fracasse, 1863, p. 2). Quelques statues frustes recueillies au hasard des fouilles (Arène, Veine argile, 1896, p. 225). Ces médailles dont s'est effacée l'effigie, hélas frustes à présent (Gide, Feuillets, 1911, p. 344).
      Au fig. [En parlant d'un mot, d'une expr.] Qui est presque effacé par l'usage, qui a perdu son sens. Un mot devenu trop fruste d'avoir servi à désigner tout le contraire de ce à quoi on l'applique (Blanche, Modèles, 1928, p. 201).

    • 2 Qui présente un relief rugueux, mal poli. L'aspect gris et fruste d'une carrière de pierre (Goncourt, Journal, 1871, p. 742). Un mur de granit, à gros blocs frustes, mal équarris, mal ajustés (Van der Meersch, Empreinte dieu, 1936, p. 92).
      Emploi subst. masc. Aspect usé d'un relief. Une lumière grise et terne d'éclipse, empoussiérant le mousseux des toits, le fruste des murs (Goncourt, Mme Gervaisais, 1869, p. 57).
      - Au fig. [En parlant d'un style ou d'une production artistique en gén.] Qui n'est pas élaboré. Les poèmes de M. François Porché, si sobres (...) même si frustes dans leur ton et dans leur forme qu'on leur a quelquefois reproché de manquer un peu d'art (Léautaud, Théâtre, M. Boissard, 1943, p. 61).
  • B.- P. ext. [En parlant d'une pers. ou p. méton. d'un trait de comportement ou de caractère] Qui manque de finesse, qui est mal dégrossi. Âme, manière fruste; homme fruste. Synon. balourd, inculte, lourd, lourdaud, sauvage. Ce grand gaillard de Parisien, au mot brutal, au geste fruste, mais au cœur franc (Benjamin, Gaspard, 1915, p. 88). L'embarras restituait à son visage cette expression lourde, fruste (Martin du G., Thib., Belle Sais., 1923, p. 963).

Rem. On rencontre ds la lang. parlée la forme frustre due à un croisement sémantique et phonétique avec rustre.

Rem. Frustement, adv. D'une manière fruste. Là était la maison de Karelina. On y vivait frustement (Van der Meersch, Empreinte dieu, 1936, p. 26).



RUSTRE, subst. et adj.

  • I. Substantif
    • A. Vieilli ou littér. Paysan, habitant de la campagne. Synon. campagnard, rustaud. Et moi, je reste sergent ? - Quoi? Ce n'est pas assez pour un homme de ta sorte, né rustre, fils d'un rustre? Souviens-toi donc, mon cher, que ton père est paysan (Courier, Pamphlets pol., Lettres partic., 1, 1820, p. 58). Le sol de terre brune, onduleux et battu par les sabots de quatre générations de rustres (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Diable, 1886, p. 234).

    • B. Péj. Personne grossière, brutale et sans éducation. Synon. brute, croquant, paysan, rustaud (péj.). Je sais que Bernard est un ours, un blaireau, comme dit mademoiselle Leblanc; un sauvage, un rustre, quoi encore? (Sand, Mauprat, 1837, p. 375). Savez-vous qui a dit cela (...)? Un rustre, un ignorant, un ennemi de bonnes études? Non, mais un gentil esprit, un homme très docte, le meilleur écrivain de son temps (A. France, Vie fleur, 1922, p. 338).
  • II. Adj., péj. Qui témoigne d'un manque de finesse, de savoir-vivre, d'éducation. Les concerts publics, les auditions mondaines ne sont pas son affaire. Il est trop rustre, trop frotté de la terre originelle. Il échoue (Farrère, Homme qui assass., 1907, p. 37). La belle et la bête (...) la bête vaut mieux qu'elle ne semble. Oh, elle n'est pas très dégrossie! Elle est maladroite, brutale, elle paraît bien rustre auprès de la belle si fine!... Mais elle a du cœur, oui, elle a une âme qui aspire à s'élever (Vercors, Sil. mer, 1942, p. 44).


À bientôt, Magnus T-Rex (alias Prof)

Dans la même catégorie :





Pensez à partager le lien sur les réseaux sociaux et sur vos blogs...


Commentaires

1. Le 15/05/2010, 16:02 par Gigot d'agneau

De nombreuses personnalités politiques sont également citées dans les catégories Orwell Localités et Etats et Elus, y compris des membres du gouvernement. Y figurent notamment Frédéric Mitterrand et Christine Albanel pour leur implication dans la loi Hadopi.

Voir : http://www.01net.com//editorial/516477/facebook-f-mitterrand-tmg-tous-nomines-aux-big-brother-awards

2. Le 17/05/2010, 10:07 par fb

En lisant la définition de "frustre" ([En parlant d'une pers. ou p. méton. d'un trait de comportement ou de caractère] Qui manque de finesse), je ne vois pas pourquoi M Mitterrand se serait trompé de mot... le mot frustre est bien utilisable dans sa phrase (et applicable à Gérard Depardieu). Après, savoir ce qu'il a réellement voulu dire est une autre histoire.

3. Le 17/05/2010, 15:49 par La maîtresse

Il n'y a pas de définition de "FRUSTRE" ;-) Relis bien ;-)

4. Le 18/05/2010, 09:40 par fb

Ah bah oui... zut alors :-)
Je retourne au CM1...

5. Le 23/05/2010, 07:05 par Zanzibar

C'est, peut-être, au fait qu'il est une "erreur" de casting… avec trois "r".

6. Le 06/07/2010, 17:04 par whynot

"Rem. On rencontre ds la lang. parlée la forme frustre due à un croisement sémantique et phonétique avec rustre."

Ajouter un commentaire


Si cela vous embête, indiquez quelque chose du genre zzz@zz.fr tout simplement. Si vous êtes sur gravatar cela affichera votre avatar, donc cela dévoile en partie votre identité.

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.


Petite question simple pour vérifier si vous êtes bien un humain : (ensuite cliquez sur Prévisualiser puis sur Envoyer)

Fil des commentaires de ce billet