Retourne Au CM1 !

L'idée de RetourneAuCM1.com est de collectionner les fautes d'orthographe, de grammaire, ou de sens que l'on voit au jour le jour. Le monde en est rempli !

iTÉLÉ : Au bas mot une faute sur Obama...

Vous avez été déjà trois (Paul, Stéphane et DG) à m'écrire pour me signaler cette faute, donc un grand merci pour cet élan. Et je remercie également Paul qui m'a soufflé le jeu de mots du titre.

iTÉLÉ a déjà été prise en flagrant délit, et la punition sera donc terrible, mesdames et messieurs les récidivistes ! ... Embauchez quelqu'un de compétent (en CDI s'il vous plaît, et non pas un contrat d'intermittent), et sortez enfin de la médiocrité !

Je m'inflige l'obligation de correction :

Je reste déterminé à protéger la liberté des femmes de choisir.

D'ailleurs, et un débat peut s'ensuivre, j'aurais pour ma part préféré traduire : "Je reste déterminé à protéger la liberté de choisir des femmes." Bien sûr, c'est un choix personnel, et guidé par le fait que la citation semble complète. En revanche, s'il s'agit d'un extrait et que la phrase continue par ailleurs ("liberté de choisir entre ceci ou cela" par exemple), on préférera certainement la première formulation. Mais je digresse :-) Sinon, tout autre sujet, je voulais simplement vous conseiller de lire un chef-d'œuvre : La route de Cormac McCarthy. (Bob me souffle d'ailleurs dans l'oreillette qu'il a reçu le prix Pulizer catégorie Fiction en 2007)

Je viens juste de le terminer hier soir et c'est vraiment la première fois qu'un roman me retourne l'estomac de la sorte. C'est l'histoire bouleversante d'un père et de son fils dans un monde totalement ravagé et pétri de violence ; c'est admirablement bien écrit (bien que très étonnant dans la construction des phrases, des paragraphes et la répétition volontaire de la liaison "et").

Du même auteur, vous pouvez lire également "No country for old men" ("Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme" en français) dont les frères Coen ont récemment fait l'adaptation au cinéma et qui est très fidèle au livre.

Enfin, je vous signale une librairie sur internet qui vaut le détour, ils avaient encore en stock le "dictionnaire culturel Le Robert" en quatre magnifiques volumes et mon Bob adoré[1] me l'a offert pour mon noël.

Notes

[1] Se référer à un précédent billet pour comprendre notre histoire...

Dans la même catégorie :





Pensez à partager le lien sur les réseaux sociaux et sur vos blogs...


Commentaires

1. Le 01/02/2009, 21:58 par Philou

Bon, je sais, je pinaille, mais c'est une faute tellement répandue que ça me choque de la voir chez vous, très cher.

Au lieu de "j'aurai pour ma part préféré traduire (...)", j'aurais (notez le conditionnel) plutôt écrit "j'aurais pour ma part préféré traduire (...)".

Désolé, hein. C'était plus fort que moi, qui aime bien châtie bien, et toute cette sorte de chose...

2. Le 01/02/2009, 22:14 par La maîtresse

Ouille, pan sur le bec ! Mais je vous prends aussi en flagrant délit, très cher, car je mérite un "très chère" ;-)

3. Le 15/02/2009, 11:00 par Paul, baron de Senquisse

Le DCLF d'Alain Rey est un petit bijou. Je te souhaite bien du plaisir à flâner entre ses couvertures :)

4. Le 15/02/2009, 14:28 par Anne

Je viens ajouter, à vos réactions sur l'usage correct de notre langue, une réaction toute sémantique.
Vous mettez en concurrence contrat intermittent et CDI. Le contrat d'intermittent, ça ne veut rien dire.
Un intermittent bénéficie d'un CDD qui a la même teneur qu'un CDD dans n'importe quelle branche.
Il est intermittent parce qu'il exerce un métier qui permet à des employeurs ayant une activité bien particulière de cumuler des CDD, sans les obligations afférentes à ce genre de contrat dans les autres branches.
Je pense que vous vouliez dire que itélé pourrait embaucher quelqu'un en CDI pour corriger leur titrage, et non un CDD. Je suis entièrement d'accord.
Ce serait dommage que, chez vos lecteurs, l'amalgame puisse se faire entre intermittence et méconnaissance de notre langue.
Je suis intermittente, et j'apporte un grand soin à la justesse des textes que j'ai parfois à mettre en images (sans être infaillible toutefois...), comme nombre de mes collègues.
Sur ce petit billet d'humeur, à ne pas prendre en mauvaise part, bon week-end à vous.

5. Le 16/02/2009, 13:47 par La maîtresse

Merci pour cette précision, chère Anne. Bonne continuation à vous.

6. Le 16/02/2009, 17:11 par fanfan

En ce qui concerne la phrase citée: il manque simplement une virgule , pour bien comprendre le sens, non?
Très importante , la ponctuation!
Je découvre ce blog , par hasard: j'étais une championne de l'orthographe: maintenant , j'oublie par étourderie et en voulant aller trop vite!!

7. Le 13/04/2009, 00:36 par Cath

"La liberté des femmes de choisir" : c'est incorrect.
Il est possible, comme vous le disiez, que la phrase soit tronquée. Mais, telle quelle, elle ne veut rien dire.

Le mieux aurait été de s'en tenir à : "Je reste déterminé à protéger la liberté des femmes" ou, à la limite, "Je reste déterminé à protéger la liberté de choix des femmes".
Par ailleurs, le verbe "protéger" est mal choisi. "Préserver" aurait été plus judicieux.

8. Le 17/05/2009, 05:50 par Joel

Oui, j'irais plutot avec la traduction de la maitresse.
Je crois qu'il s'agit en fait d'un anglicisme ou d'une mauvaise traduction, car en anglais on dit: the right for women to choose (la liberte des femmes de choisr, comme l'ont traduit directement les gens d' 1tele).
Pour les curieux, je suis Canadien lol.

9. Le 26/05/2016, 11:13 par vàp

un chef-d'<œ>uvre ... le prix Puli<t>zer
La fatigue, sans doute…

Ajouter un commentaire


Si cela vous embête, indiquez quelque chose du genre zzz@zz.fr tout simplement. Si vous êtes sur gravatar cela affichera votre avatar, donc cela dévoile en partie votre identité.

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.


Petite question simple pour vérifier si vous êtes bien un humain : (ensuite cliquez sur Prévisualiser puis sur Envoyer)

Fil des commentaires de ce billet