Retourne Au CM1 !

L'idée de RetourneAuCM1.com est de collectionner les fautes d'orthographe, de grammaire, ou de sens que l'on voit au jour le jour. Le monde en est rempli !

Madame Royal néologise-t-elle en Chine ?

En politique, on a beaucoup pardonné, les frais de bouche, les divers copinages, les billets d'avion payés en liquide. Mais avec l'avènement de l'Internet, il devient de plus en plus difficile de faire oublier ses bévues.

En voici donc une de Ségolène Royal, qui inaugure ainsi une nouvelle catégorie "L'heure de politique" dans laquelle nous allons retrouver sous peu Jean-François Copé et Jean-Pierre Raffarin... (pour commencer... faites-moi confiance pour en débusquer d'autres).

Durée : 9 secondes -- Pris le : 06 janvier 2007 -- Lieu : Grande Muraille de Chine

Jack Lang a été appelé à la rescousse et défend donc - comme il se doit - la ''bravitude'' de Royal :

Interrogé au Grand jury RTL-LCI-Le Figaro, Jack Lang, "conseiller spécial" de Ségolène Royal, a défendu son usage du barbarisme "bravitude". "Je suis un peu envieux, j'aurais un peu aimé inventer ce beau mot", a-t-il dit, assurant qu'il était employé "dans certains jeux vidéo". "Le mot est beau, il exprime la plénitude d'un sentiment de bravoure", a-t-il dit, estimant que "l'inventivité sémantique fait partie de la capacité d'un candidat à parler une autre langue que la langue de bois".

Très fort, Jack, très très fort de se sortir d'un tel pétrin avec tant de bravoure...

Plus sérieusement, vous pouvez lire ses carnets de Chine sur son blog "Désirs d'avenir" et également "Le Sabotage amoureux" d'Amélie Nothomb.

Dans la même catégorie :





Pensez à partager le lien sur les réseaux sociaux et sur vos blogs...


Commentaires

1. Le 12/01/2007, 11:13 par Christie

"Bravitude, vous avez dit bravitude ?" l'article du monde associé

Extrait :

Dans ce domaine comme dans les autres, il faudrait rester zen. Jean-Pierre Raffarin, premier ministre (2002-2005), recommandait déjà de conserver une "positive attitude". Après avoir cheminé sur la Muraille de Chine, Ségolène Royal, tout emmitouflée de blanc, n'a pas dit autre chose quand elle a fait l'éloge de l'effort, persuadée d'avoir fait le plein de "bravitude". Bravitude, vous avez dit bravitude ? Une espiéglerie lexicale sans doute. Il fallait l'inventer ! Comme la positive attitude, c'est un état d'esprit.

Par Laurent Greilsamer

2. Le 12/01/2007, 11:31 par La maîtresse

Le Canard enchaîné de la semaine a également fait un bon article "La vastitude de la pensée Royal"

Par Frédéric Pagès
3. Le 08/02/2007, 21:34 par squelettor

Je ne comprends toujours pas comment elle a pu faire une telle faute, c'est tellement gros.... Mais que ça la poursuive toute sa vie, c'est dur quand même... :D
A noter que grâce à son néologisme, tout le monde y va de son néologisme rimant en "tude" ou non, et c'est comme un vent frais pour la langue française.... vive le Québec libre :p

4. Le 04/03/2007, 10:51 par escampette

Et pourquoi ne pas enrichir la langue française de nouveaux mots plutôt que de la laisser mourir au profit d'un pseudo anglais . On n'invente bien des mots dans d'autres langues.

5. Le 04/03/2007, 22:35 par Hervé

escampette : Dans ce cas ce n'est même pas un néologisme puisque "bravoure" existe et bravitude n'amène rien de plus, mais sinon oui bienvenue aux néologismes quand ils apportent du nouveau dans la langue

6. Le 09/03/2007, 18:00 par Vinoy

Comment s'étonner que Jack Lang approuve madame Royal lui qui nous a, un jour, parlé d'UN espèce de nouveau langage à la télévision. Lui, ancien Ministre de la Culture.

7. Le 17/08/2007, 13:36 par edna

Je remercie Ségolène Royale, elle nous apporte une nouvelle case pour "le petit bac", après prénom masculin, prénom féminin,..., Ségolénade.
C'est pas si facile...

8. Le 02/09/2007, 14:45 par Sébastien

Je crois que ce passage de télé restera incompris. Elle blaguait avec son traducteur, on peut très bien voir qu'elle lui fait un clin d'oeil (il se trouve à sa gauche). Sans doute cherchait-elle à établir un parallèle entre son discours et la traduction du chinois que celui-ci venait de lui offrir.

Seb

9. Le 10/04/2008, 17:41 par holeduke

Je crois que nous avons un devoir de soutenir ceux et celles qui ont de bonnes idées pour amener les jeunes à s'intéresser à la politique, surtout quand ils sont de la Gauche (et pas de gauche comme on le lit trop souvent). Bravitude est une bonne idée, le mot est sympathique, il sonne bien, est proche de plénitude, de certitude, fortitude, etc, et nous éloigne de lourd, balourd, sourd, etc.

Je suis partisan d'utiliser des mots plus branchés si nécessaire. Voyez-vous nos enfants dire - en parlant de ceux qui vont à la Star Académie : - ils ont de la bravoure de venir à la télévision. Non bien sûr ! Mais "quelle bravitude qu'il a le Stephen" si ! Idem pour "je kiffe" ou "une meuf", il faut vivre avec son temps. Ca fait longtemps que j'ai plus utilisé "damoiselle" ou "fondement".

10. Le 19/04/2008, 18:53 par Lanterne Bleue

Je me rappellerai toujours de son: "malgré le temps qui m'étais imparti." Difficile de faire une pirouette là!

11. Le 24/04/2008, 23:36 par Raïchu

Concernant le commentaire n°6, bien que l'emploi en soit rare et préferentiellement dans le langage parlé, il est possible de donner une valeur "adjective" et donc de réaliser l'accord. S'il ne sonne pas bien à l'oreille, il n'en est pas moins correct. Expl : Cet espèce de beau garçon (Aragon, Rom. inach., 1956, p. 242) sic. Sources : www.cnrtl.fr/lexicographi...

Ajouter un commentaire


Si cela vous embête, indiquez quelque chose du genre zzz@zz.fr tout simplement. Si vous êtes sur gravatar cela affichera votre avatar, donc cela dévoile en partie votre identité.

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.


Petite question simple pour vérifier si vous êtes bien un humain : (ensuite cliquez sur Prévisualiser puis sur Envoyer)

Fil des commentaires de ce billet