Retourne Au CM1 !

L'idée de RetourneAuCM1.com est de collectionner les fautes d'orthographe, de grammaire, ou de sens que l'on voit au jour le jour. Le monde en est rempli !

L'heure de politique

Fil des billets - Fil des commentaires

Fabius : un seul point vous manque, et tout est dépeuplé...

C'est en suivant Maître Eolas (@Maitre_Eolas) sur le piou-piou que j'ai découvert le travail de mon collègue @Petit_Prof...

Notre ministre des Affaires étrangères, en oubliant un point dans son tweet, nous met dans une situation diplomatique difficile, ceci n'est pas très "responsable" monsieur Fabius. (clin d’œil pour les plus vieux d'entre nous)

Tweet_de_fabius.jpg

Rachida Dati confond inflation et fellation

Rachida Dati enchanterait le docteur Freud, un magnifique lapsus comme celui-là l'aurait conforté dans son analyse des lapsus révélateurs de l’inconscient.

Je vous l'accorde, ceci n'est pas une faute de Français, mais une langue qui fourche de la sorte, me fait tellement rire, que je n'ai pu m'empêcher d'en faire un billet.

Pour l'occasion, j'ai crée un tag "droite" et un tag "gauche", qui me permettra de voir si j'épingle plus facilement un camp que l'autre.

Il aurait fallu que je susse[1] que j'allais inventer ces tags au moment où j'ai écrit les billets... là, il faut que je repasse sur tous ceux de la catégorie "l'heure de politique". N'en pipez pas un mot !


Lapsus: Dati confond "inflation" et... "fellation" par LePostfr

De plus en plus, ces fonds d’investissements étrangers ont pour seul objectif la rentabilité financière à des taux excessifs. Moi, quand je vois certains qui demandent des rentabilités à 20/25% avec une fellation quasi nulle et en particulier en période de crise, ça veut dire qu’on casse des entreprises.

Nicolas Sarkozy : la fatitude n'est pas trop médiatisée...

Après la médiatisation de la "bravitude" de Madame Royal, j'étais obligée d'épingler Nicolas Sarkozy, le CSA m'en aurait voulu de ne pas être équitable dans ma traque des fautes de français.

Le sous-titre de ce billet aurait pu être "Royal - Sarkozy : 1 partout ! Bayrou au centre !"

Nicolas Sarkozy sur France-Inter le 18 Avril 2007

Invité de France Inter mercredi 18 avril, Nicolas Sarkozy utilisa de bon matin le terme fatitude qui n'existe pas en français.

Vous pouvez le ré-écouter ici

 

ou bien là tout simplement

 

À la question de la journaliste Hélène Jouan :

 

« Est-ce que vous craignez qu’il y ait un rendez-vous manqué entre la France et cette campagne ? Est-ce que vous avez l’impression que vous avez été au rendez-vous, que vous avez réussi à susciter le débat ? »

Nicolas Sarkozy répond :

« Hélène Jouan, ne me prêtez pas une telle fatitude ».

L'ancien ministre de l'Intérieur et des Finances voulait (sûrement) dire "fatuité".

Définition de fat :

  • 1. (Vieux ou familier) Niais, sot, stupide (ds LITTRÉ, ROB.).
  • 2. Médiocre mais très satisfait de soi. (Quasi-)synon. content (de soi), infatué (de sa personne), prétentieux, suffisant, vaniteux.

Définition de fatuité :

  • Caractère du fat ; satisfaction excessive et ridicule de soi-même.

Madame Royal néologise-t-elle en Chine ?

En politique, on a beaucoup pardonné, les frais de bouche, les divers copinages, les billets d'avion payés en liquide. Mais avec l'avènement de l'Internet, il devient de plus en plus difficile de faire oublier ses bévues.

En voici donc une de Ségolène Royal, qui inaugure ainsi une nouvelle catégorie "L'heure de politique" dans laquelle nous allons retrouver sous peu Jean-François Copé et Jean-Pierre Raffarin... (pour commencer... faites-moi confiance pour en débusquer d'autres).

Durée : 9 secondes -- Pris le : 06 janvier 2007 -- Lieu : Grande Muraille de Chine

Jack Lang a été appelé à la rescousse et défend donc - comme il se doit - la ''bravitude'' de Royal :

Interrogé au Grand jury RTL-LCI-Le Figaro, Jack Lang, "conseiller spécial" de Ségolène Royal, a défendu son usage du barbarisme "bravitude". "Je suis un peu envieux, j'aurais un peu aimé inventer ce beau mot", a-t-il dit, assurant qu'il était employé "dans certains jeux vidéo". "Le mot est beau, il exprime la plénitude d'un sentiment de bravoure", a-t-il dit, estimant que "l'inventivité sémantique fait partie de la capacité d'un candidat à parler une autre langue que la langue de bois".

Très fort, Jack, très très fort de se sortir d'un tel pétrin avec tant de bravoure...

Plus sérieusement, vous pouvez lire ses carnets de Chine sur son blog "Désirs d'avenir" et également "Le Sabotage amoureux" d'Amélie Nothomb.